Quel âge a mon chien en « années humaine »

 

vieux chien berger allemand

Plusieurs questions me sont fréquemment demandées lorsque je rencontre des clients. Ils y en a trois qui reviennent plus fréquemment : « Que pensez-vous de Cesar Millan », « Que pensez-vous du collier étrangleur » et finalement, « Quel âge à mon chien en années humaines ».

Aujourd’hui, nous nous attardons à cette dernière question plutôt intéressante. En fait, elle m’a tellement souvent été posées que j’inclue maintenant dans les pochettes que je donne à mes clients, un tableau assez précis que m’a refilé un technicien vétérinaire à ce sujet. J’insiste sur les mots « assez précis » car à ma connaissance, il n’existe aucune donnée pour faire le calcul exact de l’âge de chien.

Voici tout de même ce tableau qui en surprend plus d’un

         Âge       Petites races         Grandes races

  • 1              15                                 12
  • 2              24                                 19
  • 3              28                                 26
  • 4              32                                 33
  • 5              36                                 40
  • 6              40                                 47
  • 7              44                                 54
  • 8              48                                 61
  • 9              52                                 68
  • 10            56                                 75
  • 11            60                                 82
  • 12            64                                 89
  • 13            68                                 96 
  • 14            72                               103
  • 15            76                               110

Une visite à Zoo Académie pour rencontrer Jacinthe Bouchard

Comme vous le savez, la semaine dernière, nous sommes allés rencontrer JACINTHE BOUCHARD pour qu’elle nous parle et nous fasse visiter ZOO ACADÉMIE situé à Nicolet. Dans la vidéo d’aujourd’hui, Nadine Caron s’entretient avec Jacinthe qui nous présente son projet unique au Québec. C’est vraiment intéressant ! De mon côté, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec la spécialiste en comportement animal sur un autre sujet soit celui de l’ÉDUCATION CANINE. La vidéo est en cours de production et vous sera présentée sous peu. Pour l’instant, toute la place à Zoo Académie!

Un enfant s’amuse de façon brusque avec un rottweiler.

Cette vidéo est plutôt troublante. On y voit un Rottweiler et un enfant. Ce dernier, encouragé par ses parents, saute sur le chien, lui tire le cou, lui joue après la gueule, s’assoit dessus, bref… Pour certains, cela est peut-être mignon, mais en réalité, c’est tout le contraire. Le chien en a marre. Il en a assez. Le tout se voit très bien grâce aux nombreux signaux d’apaisements qu’il émet (voir mon billet à ce sujet pour en connaître davantage sur les signaux d’apaisement). Miracle qu’un incident ne se soit pas produit!

Jamais je ne pointerai du doigt l’enfant. Il ne connaît rien du chien et c’est normal. Cependant, les parents ont grandement besoin d’éducation. Le fait d’encourager son bambin à faire ce que l’on voit est carrément dangereux et n’est nullement respectueux du chien. Heureusement, le rottweiler dans cette vidéo est doté d’une patience d’ange!

On me parle souvent de morsure. Sachez que plusieurs peuvent être évitées. Si ce chien avait mordu et maintenant que vous connaissez les signaux d’apaisement, comment auriez vous réagi?

À l’aide, mon chien creuse des trous!

chien creuse trous

Depuis le début de l’été, une question m’est très souvent posée lorsque je me rends chez mes clients : Que devons-nous faire pour que notre chien arrête de creuser dans la cour arrière? Je ne vous cacherai pas que certains sont très embêtés par ce problème. Heureusement, les solutions sont simples; je vous en propose quelques-unes dans ce billet.

D’abord, il faut savoir que « creuser » est une activité tout à fait naturelle pour les chiens. Certains le font pour trouver un peu de fraîcheur lorsqu’il fait chaud, d’autres tout simplement pour chasser l’ennui, mais plus souvent qu’autrement, les chiens creusent parce que c’est un passe-temps agréable.

Que faire pour régler le problème?

Je vous conseille d’abord de ne pas laisser votre fidèle compagnon plus de dix minutes à l’extérieur lorsqu’il est seul. Après cette période, il pourrait commencer à s’ennuyer et pourrait se trouver une passionnante activé comme… creuser des trous. La supervision s’impose.

Une autre chose est importante : il faut gérer l’environnement du chien en tout temps. Il a tendance à creuser dans le jardin? Allez à la pépinière et achetez une petite clôture décorative. Cela risque de régler le problème.

En ce qui me concerne, je laisse mes chiens creuser… mais à un endroit seulement. Mon truc? Je leur ai aménagé un petit espace où je cache toujours des Kong remplis de nourriture et des os. Depuis deux ans, mes chiens y passent plusieurs minutes par jour. Ils ne sont plus intéressés par mes plates-bandes, car l’endroit aménagé est beaucoup plus « payant ».

Enfin, vous pouvez vous servir de Kong bien fourrés et les accrocher à un arbre à une hauteur de quelques pieds. Votre chien s’amusera à manger ce qu’il y a à l’intérieur et ne pensera pas, par conséquent, à faire des trous. Cette dernière solution est particulièrement intéressante, car elle lui procurera une activité ludique et le stimulera mentalement.

Doit-on punir le chien qui creuse? Vous aurez deviné que ma réponse est négative. Nous disposons de suffisamment de façons pour gérer le problème, s’il en est un. Le fait de lui trouver quelque chose à faire est beaucoup plus bénéfique. Il faut garder en tête que tout comme flairer, creuser est naturel et que le chien n’est pas un bibelot.

Boo, le plus beau chien au monde!


Vous connaissez Boo? Il fait beaucoup jaser partout depuis 2009. Vous vous doutez peut-être de la raison : c’est le chien le plus beau au monde, selon des centaines de milliers d’internautes et c’est aussi le chien le plus populaire sur les réseaux sociaux. Un véritable phénomène qui a séduit (et qui continue de le faire) les amateurs de chiens de tout âge !

Qui est Boo ?

Boo est un loulou de Poméranie qui est né le 16 mai 2006. On en sait très peu sur son propriétaire, mais la rumeur veut que ce soit une femme qui habite San Francisco et qui travaille pour Facebook. Cette dernière a toujours tenu à conserver l’anonymat afin que l’attention soit dirigée sur son chien. Une stratégie de marketing bien pensée qui s’est avérée efficace.

Boo a rapidement charmé la planète avec son allure de petit ourson. Se doutant bien qu’il allait faire un tabac, sa maîtresse a tôt fait de lui créer une page sur Facebook. Cette dernière a connu une popularité instantanée et compte aujourd’hui plus de 12 millions de mentions J’AIME. La chanteuse Ke$ha a aussi collaboré au succès du poméranien en écrivant un tweet dirigeant ses abonnés vers la page Facebook du chien. Le tweet titré « Mon nouveau petit ami » a été partagé par plusieurs centaines de fans. En quelques mois, Boo est devenu une véritable star du web.

Les produits

Il va sans dire que de nombreux produits ont été lancés à l’effigie du chien, notamment deux livres (« Boo: The Life of the World’s Cutest Dog », « Boo: Little Dog in the Big City »), un calendrier et des peluches. Boo est aussi apparu dans des publicités pour Google et pour la compagnie aérienne Virgin America.

Vous désirez voir une petite vidéo de Boo ? Je vous en ai choisi une!

Et si vous tombez en amour avec lui, il y a aussi sa page Facebook officielle remplie de photos et de nouvelles.

Les dangers du collier électrique ou anti-aboiement pour chien.

collier électrique dressage chien

Les chiens ne sont pas des perruches. Ils jappent. C’est un besoin, mais c’est aussi un exutoire émotif. C’est leur façon de communiquer, d’exprimer leurs émotions, de montrer leur excitation, d’inviter un congénère à jouer… Bref, les raisons sont multiples.

La popularité des colliers électriques continue de m’étonner. Il s’en vend encore plusieurs centaines au Québec à chaque année. Les acheteurs, souvent, se disent contre la cruauté envers les animaux, en faveur des techniques basées sur le renforcement positif, mais ils acceptent tout de même d’enfiler l’un de ces colliers à leur chien croyant que c’est le remède aux problèmes d’aboiements. C’est très paradoxal et non, ce n’est pas un « remède ».

Vous aurez bien sûr deviné qu’en tant qu’éducateur canin, je suis contre l’utilisation de ce type de dispositif. Lorsqu’on me contacte pour un problème de chien qui jappe de façon excessive, je prends le temps de poser les bonnes questions, d’observer l’animal et j’arrive à régler le problème avec des techniques douces. J’identifie ce qui pousse le chien à aboyer et je travaille à partir de là.

Les raisons pour lesquelles je déconseille les colliers électriques sont simples : ils sont douloureux pour le chien; ils peuvent le rendre anxieux, agressif et ils sont punitifs. Or, il faut savoir que les méthodes d’apprentissages fondées sur la punition n’apprennent rien. Elles plongent l’animal dans un état d’agitation et de stress et c’est à peu près tout. On désire que Pitou cesse de japper au son de la sonnette? On lui apprend. Il y a de très bonnes techniques pour cela. Le collier électrique donnera probablement le même résultat sur le coup, mais il y a fort à parier que dès qu’on lui enlèvera, le chien recommencera à aboyer. C’est normal : on ne lui aura rien enseigné et on l’aura peut-être rendu plus anxieux ou agressif.

Il faut souligner aussi que de fausses associations sont souvent fréquentes avec ce type de gadget. Un exemple? Le chien aboie à la vue d’un enfant dans la rue et il reçoit une décharge. Dans sa tête, « enfant » peut alors devenir synonyme de douleur ou de peur. Nul besoin de vous dire que ce n’est pas ce que l’on souhaite. Il faut dès lors commencer une désensibilisation aux enfants à cause du… collier! Et le chien jappe toujours!

Une étude menée par le Animal Welfare Journal a même démontré que les chiens qui ont reçu des chocs électriques ont appris que la présence de leur maître -ou de la commande- annonçait la réception de chocs, et ce même en dehors d’un contexte d’entraînement. Inutile de dire que le comportement de ces chiens, en présence de leur maître, n’a plus été le même.

Vous êtes à même de constater que je ne trouve rien de positif dans les colliers électriques. C’est une solution simple, mais dangereuse avec un potentiel de blessure en cas de mauvais ajustements ou d’une défectuosité. Depuis plusieurs années, le Danemark, l’Allemagne, la Suisse, l’Australie les interdissent ou les restreignent. Au Québec, ce type de dispositif n’est plus permis également. Il doit bien y avoir un petit quelque chose qui ne va pas.

Je ne veux pas prêcher pour ma paroisse, mais si votre chien aboie, la meilleure option est encore de faire appel à un intervenant en comportement canin. C’est probablement le seul qui pourra vous aider à régler votre problème et celui de votre fidèle compagnon.

Trois façons de faire cesser les aboiements chez le chien.

chien jappe

Nombreux sont ceux qui ont un chien qui aboie d’une façon excessive et qui sont exaspérés. Je concède que ce comportement est dérangeant et qu’il peut causer de gros problèmes surtout si les propriétaires vivent en appartement ou en condo.

 Il faut savoir que l’aboiement est un exutoire émotif. Un chien peut japper parce qu’il a peur, parce qu’il s’ennuie, pour attirer l’attention… Bref, nombreuses sont les raisons. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de modifier ce comportement afin de le rendre un peu moins insupportable s’il est excessif.

Dans les animaleries, on retrouve de nombreux colliers. En ce qui me concerne, aucun ne fait partie de ma boite à outils. Ils sont aversifs pour l’animal et peuvent le rendre agressif. Je préfère me concentrer sur ce qui fait japper le chien. Les résultats suivent toujours. Pour ce qui est de l’ablation des cordes vocales, c’est une solution cruelle. Elle peut causer une anxiété importante chez l’animal et elle le prive de toute communication. Ce dernier doit vocaliser de temps à autres; il faut lui permettre, c’est un besoin. Quelles sont donc les solutions?

Voici quelques cas

Autre cas : Mozart aboie lorsqu’il est excité (avant les promenades, les repas…). Encore une fois, il faut éviter de répondre à ses demandes tant et aussi longtemps qu’il n’est pas calme. S’il jappe alors qu’on tient la laisse, on s’assoie et on ne bouge plus. On fait ce petit exercice jusqu’à ce que le chien ait le comportement désiré. Et s’il se met à aboyer lorsqu’on met le pied dehors, on retourne à l’intérieur. Il s’agit d’une technique qui prend de la patience, mais qui peut s’avérer très efficace.

Dernier cas : Max a la fâcheuse manie de japper dès qu’il est dans la cour arrière et voit un oiseau. La solution : le rentrer à l’intérieur dès que les vocalises se font entendre, attendre que le chien se calme et ensuite, lui permettre de retourner à l’extérieur. Cette technique prend du « timing », je dois le souligner, mais lorsqu’on le fait bien, le chien fini par comprendre que japper après les oiseaux ne lui apporte rien de positif. Il va s’en dire qu’on ne le laisse pas seul dehors si le problème n’est pas réglé.

Comme vous pouvez maintenant le constater, plusieurs méthodes simples existent pour faire cesser l’aboiement chez le chien. Certains sont d’avis que c’est une chose impossible sans colliers spéciaux; je ne partage pas leur opinion. Avec un peu de temps et de patience, on peut y parvenir facilement et sans douleur pour l’animal.

Dans un prochain billet, j’exposerai d’autres cas où on traite cette problématique de façons différentes.

Les races de chiens les plus populaires l’an dernier

Labrador race chien

Quelles sont les races de chiens qui ont été les plus populaires au Canada en 2013?

Le Club Canin Canadien a récemment dévoilé les résultats. Surprenant, le chihuahua ne figure pas sur la site. Serait-il plus populaire au Québec qu’ailleurs au Canada?

  • 10- Bulldog
  • 9- Schnauzer miniature
  • 8- Bichon havanais
  • 7- Yorkshire terrier
  • 6- Bouvier bernois
  • 5- Berger des Shetland
  • 4- Caniche
  • 3- Golden Retriever
  • 2- Berger allemand
  • 1- Labrador retriever

Un enfant attaqué par un chien et sauvé par un chat…

éducateur canin dresseur chien Michel Lacasse

La vidéo du petit Jeremy, âgé de 4 ans, qui s’est fait mordre par un chien à Bakersfield, en Californie, a beaucoup fait parler d’elle cette semaine. D’une part, parce qu’il y a eu agression et de l’autre, parce que Tara, le chat de la famille, est celui qui a fait fuir le chien en se précipitant sur lui. En l’espace de quelques heures, l’histoire était partout et on a vite louangé le brave félin qui, aux yeux de plusieurs, aurait réagi dans le but de sauver l’enfant.

Il est toujours difficile de commenter ce type d’affaire. On ne connaît rien du chien et du chat impliqués et on ne voit que quelques secondes d’une vidéo captée par des caméras de surveillance. Le chat s’est-il jeté sur le chien afin de protéger l’enfant ou cherchait-il plutôt à chasser l’intrus de son territoire? Rien ne nous permet d’écarter complètement la première hypothèse bien que la seconde soit aussi possible. Une chose est toutefois certaine, si Tara n’était pas intervenue, Jeremy aurait subi des blessures beaucoup plus sérieuses.

Le comportement du chien

Après avoir visionné la vidéo à quelques reprises, tout porte à croire que le chien a agressé par prédation. Les patrons-moteurs propres à ce comportement sont facilement observables : l’animal voit l’enfant, s’en approche lentement et le prend en gueule. Fort heureusement, c’est à ce moment que le chat arrive dans le décor et désamorce le tout. Le chien en était-il à sa première morsure? Il y a lieu de se poser la question. Je n’en serais pas surpris pour tout vous dire…

 Il faut savoir que les comportements de prédation ne sont pas rares chez les chiens. Ceux qui sont socialisés en bas âge avec d’autres espèces et les enfants vont généralement se contenter de les exprimer à travers le jeu. Je n’y vois alors aucun problème. Toutefois, lorsqu’ils sont dirigés envers les humains, il faut être conscient des risques qui en découlent et de la responsabilité qui nous incombe.

 Il n’y a personne qui mérite de se faire mordre et encore moins un enfant de 4 ans. Cela dit, le chien qui s’en est pris à Jeremy est dangereux. Est-ce le cas de tous les chiens ? Bien-sûr que non. Il ne faut pas généraliser. Chaque chien a un profil qui lui est propre tout comme l’humain. Je me vois très mal vivre dans un monde où on serait tous méfiants les uns des autres…

 Jeremy prend du mieux

Aux dernières nouvelles, le petit Jeremy se portait bien malgré ses blessures physiques. N’eût été de son chat, ces dernières auraient été beaucoup plus graves. On lui souhaite un prompt rétablissement bien-sûr tout en espérant qu’aucune séquelle psychologique ne l’affecte.

Pour ce qui est du chien, il sera euthanasié.