Trois façons de faire cesser les aboiements chez le chien.

chien jappe

Nombreux sont ceux qui ont un chien qui aboie d’une façon excessive et qui sont exaspérés. Je concède que ce comportement est dérangeant et qu’il peut causer de gros problèmes surtout si les propriétaires vivent en appartement ou en condo.

 Il faut savoir que l’aboiement est un exutoire émotif. Un chien peut japper parce qu’il a peur, parce qu’il s’ennuie, pour attirer l’attention… Bref, nombreuses sont les raisons. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de modifier ce comportement afin de le rendre un peu moins insupportable s’il est excessif.

Dans les animaleries, on retrouve de nombreux colliers. En ce qui me concerne, aucun ne fait partie de ma boite à outils. Ils sont aversifs pour l’animal et peuvent le rendre agressif. Je préfère me concentrer sur ce qui fait japper le chien. Les résultats suivent toujours. Pour ce qui est de l’ablation des cordes vocales, c’est une solution cruelle. Elle peut causer une anxiété importante chez l’animal et elle le prive de toute communication. Ce dernier doit vocaliser de temps à autres; il faut lui permettre, c’est un besoin. Quelles sont donc les solutions?

Voici quelques cas

Autre cas : Mozart aboie lorsqu’il est excité (avant les promenades, les repas…). Encore une fois, il faut éviter de répondre à ses demandes tant et aussi longtemps qu’il n’est pas calme. S’il jappe alors qu’on tient la laisse, on s’assoie et on ne bouge plus. On fait ce petit exercice jusqu’à ce que le chien ait le comportement désiré. Et s’il se met à aboyer lorsqu’on met le pied dehors, on retourne à l’intérieur. Il s’agit d’une technique qui prend de la patience, mais qui peut s’avérer très efficace.

Dernier cas : Max a la fâcheuse manie de japper dès qu’il est dans la cour arrière et voit un oiseau. La solution : le rentrer à l’intérieur dès que les vocalises se font entendre, attendre que le chien se calme et ensuite, lui permettre de retourner à l’extérieur. Cette technique prend du « timing », je dois le souligner, mais lorsqu’on le fait bien, le chien fini par comprendre que japper après les oiseaux ne lui apporte rien de positif. Il va s’en dire qu’on ne le laisse pas seul dehors si le problème n’est pas réglé.

Comme vous pouvez maintenant le constater, plusieurs méthodes simples existent pour faire cesser l’aboiement chez le chien. Certains sont d’avis que c’est une chose impossible sans colliers spéciaux; je ne partage pas leur opinion. Avec un peu de temps et de patience, on peut y parvenir facilement et sans douleur pour l’animal.

Dans un prochain billet, j’exposerai d’autres cas où on traite cette problématique de façons différentes.